Les cookies nous aident à fournir une meilleure expérience utilisateur. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Dématérialisation de la demande de raccordement au réseau électrique

 

Pour demander à raccorder un terrain au réseau public d’électricité, il faut en adresser la demande au gestionnaire de réseau. Il s’agit d’un dossier à compléter sur l’espace raccordement, auquel le demandeur peut joindre les documents nécessaires à l’étude des travaux à réaliser. 

 

Les documents et informations généralement demandés sont : 

·  Autorisation d’urbanisme (permis de construire ou certificat d’urbanisme selon le projet)

·  Plan de masse

·  Extrait de cadastre 

·  Date de raccordement souhaitée - Attention à prévoir un délai d’au moins 3 semaines pour avoir l’électricité après le raccordement

·  Puissance maximale souhaitée sur le compteur

Une fois le raccordement effectué, le demandeur devra obtenir le certificat de conformité de l’installation intérieure d’électricité et ouvrir son contrat d’électricité auprès du fournisseur de son choix dont vous pouvez consulter la liste et les critères. Le délai pour la mise en service du compteur est de 10 jours ouvrés à compter de l’ouverture du contrat, il faudra présenter le certificat ce jour-là. 

 

Réutiliser toujours plus de déchets pour protéger l’environnement

 

Si le tri sélectif est désormais un geste évident pour tous, il y a certains déchets qui peuvent être encore plus optimisés :

  • Les restes de nourritures, épluchures, coquilles et autres déchets organiques peuvent être facilement compostés, soit dans son jardin, soit dans les centres de déchets verts. 
  • Les capsules de café peuvent être retournées
  • Des associations collectent les bouchons en plastique, notamment pour financer du matériel de sport pour ceux qui en ont besoin.

Grâce à ces actions, chacun peut réduire la quantité de déchets qu’il produit, et donc son empreinte carbone, c’est-à-dire l’impact que chaque individu a sur l’environnement de par son mode de vie. Cela contribue également à la réduction de la quantité de ressources naturelles puisée chaque année pour la fabrication des produits de consommation. 

 

 

PHYTOSIGNAL arrive en Bretagne !

Vous souhaitez signaler des effets indésirables ou vous avez des interrogations en lien avec les pulvérisations agricoles ou non agricoles de pesticides. Vous pouvez dans ce cas appeler la plateforme téléphonique PHYTOSIGNAL. Un numéro vert gratuit (0 805 034 401) vient d’être mis en place en Bretagne par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction Régionales de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) au sein de la FREDON Bretagne. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Comment ça marche ?

Une équipe de professionnels vous répond sur le numéro vert gratuit pour :

- Recueillir les signalements indésirables liés aux pulvérisations de pesticides agricoles ou non agricoles ;

- Répondre aux questions concernant la réglementation ou les pratiques d’utilisation des pesticides ;

- Assurer une prise en charge en redirigeant, le cas échéant, vers les autorités compétentes.

A quoi ça sert ?

Phytosignal est avant tout un moyen de centraliser les signalements pour mieux les prendre en charge et ainsi évaluer et prévenir les risques sanitaires bretons liés à l’exposition aux pesticides.

Phyotosignal ne traite pas :

- Les cas de conflits de voisinage.

- Les incidents professionnels (intoxication d’un agriculteur) dont la gestion est assurée par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) via le dispositif Phyt’Attitude (0 800 887 887) ;

- Les signalements d’urgence en lien avec les usages domestiques de pesticides qui seront suivis directement par le Centre Anti-Poison d’Angers (CAPTV Angers 02 41 48 21 21) ;

- La mortalité apicole dont la gestion est assurée par l’Observatoire des Mortalités et des Affaiblissements de l'Abeille mellifère (OMAA 02 44 84 68 84) ;

- Les épandages de fumiers, de lisiers ou de chaux qui doivent être étudiés par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) ;

Pour toute question à propos de Phytosignal, renseignez-vous auprès de votre mairie ou sur le site Internet de FREDON Bretagne : http://fredon.fr/bretagne/

Raccordement et souscription à la fibre pour un nouveau logement (hors lotissement)

Lorsque vous déménagez dans une maison individuelle (hors lotissement) qui n'a jamais eu de ligne téléphonique, il y a des démarches supplémentaires à effectuer afin de vous raccorder à internet.

En effet, lorsque vous réalisez consulter le déploiement de la couverture fibre afin de savoir si la maison peut être connectée en fibre optique, le nouveau logement n'apparaîtra pas et vous ne pourrez pas demander directement un raccordement auprès du fournisseur de votre choix.

Il faut contacter le gestionnaire du réseau, Orange via son service Maison individuelle pour que le gestionnaire vous fasse un devis et réalise la pose des fourreaux. Le numéro d'Orange Maison Neuve à contacter pour plus de renseignement est le 0810 009 849.

Après ces démarches, il sera possible de comparer les fournisseurs pour réaliser la mise en service

Feu

Un arrêté préfectoral du 12.07.2007 réglemente les feux forestiers, agricoles et domestiques de plein air. Les dispositions s'appliquent aux bois, forêts, plantations, landes et tous les terrains situés à moins de 200 mètres desdits bois et forêts, ainsi que les voies qui les traversent.
L'usage du feu pour les seuls propriétaires et ayant droit dans le but de brûler des végétaux coupés et entassés, est autorisé sous certaines conditions :

  • site accessible aux services incendie
  • distances minimales à respecter : 100 m pour les routes et 50 m pour les habitations
  • disposer d'une prise d'arrosage ou d'une réserve d'eau d' au moins 200 litres
  • assurer la surveillance du foyer pendant toute la durée de l'opération
  • un espace de 5 m autour du foyer doit être démuni de toute végétation
  • du 1er mars au 30 septembre, ces incinérations sont soumises à autorisation écrite préalable du Maire.

Travaux de bricolage

Arrêté préfectoral du 27 février 1990 relatif aux travaux de bricolage ou de jardinage. Ceux-ci ne peuvent être effectués que :

  • les jours ouvrables :
    de 8 h 30 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 19 h 30
     
  • les samedis :
    de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 00
     
  • les dimanches et jours fériés :
    de 10 h 00 à 12 h 00